Eight Host School


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Athori Akio [FINI !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akio Athori

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 09/11/2008
Age : 25

More...
Métier: Lycéen
Relations:
Popularité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Athori Akio [FINI !]   Lun 10 Nov - 20:52

Encore désolée pour le mauvais emplacement, j'ai du faire vite et appuyer sur "répondre" au lieu de "nouveau" ....



Votre Personnage



  • Nom : Athori

  • Prénom : Akio

  • Age : 19 ans

  • Groupe : Host

  • Description Physique : Akio, à quoi ressemble-t-il ?? Les filles du lycée vous diraient que c’est un beau gosse, une bombe, qu’il est magnifique, parfait et j’en passe …. Les garçons, eux, se contenteraient de dire que c’est quelqu’un de banal qui cherche à se faire bien voir, sa famille dirait que c’est un beau jeune homme et que c’est un gène de famille ….
    Akio, lui, se qualifierait de normal. Quand il se regarde dans glace le matin, il ne voit qu’un adolescent de dix-neuf ans qui a un minimum de charme. Un jeune homme tout à fait dans la norme, autant niveau corpulence que du reste. Par contre non, il n’est pas très grand, il doit mesurer dans les un mètre soixante-dix huit. Remarquez, pour un Japonais, c’est déjà pas mal, mais certains trouveront ça grand, d’autres petits … Chacun a son avis sur la question.

    Un jour, quelqu’un a demandé à Akio de se décrire tel qu’il se voyait, sans exagérer ou en faire des tonnes. Akio a fait un grand sourire à cette personne et lui a répondu du plus naturellement possible : « Je me vois comme toi tu me vois. »
    Cette personne était une jeune fille et elle fut assez surprise de la réponse que lui donna le nippon. Elle pensait qu’il allait se décrire de la tête aux pieds, à la place il lui sortait une phrase mystérieuse. La jeune fille rusa alors et dit : « Et si je te vois comme un mec canon, tu te vois comme ça ? »
    Là, Akio a marqué un temps de pause. Cette question l’ennuyait, il ne savait pas que répondre. S’il disait ‘oui’ pour suivre la logique de ses propos précédents, il allait passer pour narcissique. Mais s’il disait non, ça foutrait en l’air sa petite phrase bien tournée de tout à l’heure et il serait ridicule. Alors il a finalement choisi de se décrire intégralement :

    « Moi, je me vois comme un adolescent de dix-neuf ans, ni grand ni petit, ni gros ni maigre. Je vois en moi un jeune homme aux cheveux bruns voire châtain clair selon la coloration que j’adopte, les cheveux considérablement en bataille parce que j’ai la flemme de les coiffer le matin, mi-longs …
    Je vois sur mon visage un grain de peau assez clair, un sourire souvent rieur parce que j’aime rire et faire rire, mais ça tout le monde le sait. Je vois des dents plus ou moins alignées. Je n’ai rien à dire sur mon nez, sauf peut-être que je le trouve bizarre.
    Mes yeux, comme tous mes camarades et comme les tiens, sont bridés et de couleur noisette. Je ne veux pas me faire agrandir les yeux pour ressembler à un Européen, parce que j’en suis fier ! Et puis je ne ressemblerais pas pour autant à un Européen …
    Si avec tout ça je suis un mec canon, alors oui, je me vois comme ça. Ne crois pas que je suis vantard ou narcissique, mais je ne fais que répondre à ta question. »

    Akio était fier d’avoir réussi à répondre de manière convenable. Il avait contourné le fait de passer pour un type qui se trouve parfait et celui d’être ridicule.
    Il savait pertinemment que pour certains il était beau, son image restait gravée dans les mémoires, et que pour d’autres il n’était qu’un adolescent banal et insignifiant parmi tant d’autres.

    La jeune fille eut l’air convaincue. Cependant, elle lui posa une autre question : « quels sont les genres de vêtements que tu portes ? »
    Akio sourit à nouveau et dit :

    « En général, étant lycéen, je porte l’uniforme de mon établissement. En dehors, je porte des vêtements décontractés dans lesquels je me sens à l’aise et avec lesquels je peux bouger dans tous les sens sans risquer de les déchirer au moindre mouvement.
    Il m’arrive de porter des smokings quand l’occasion se présente, mais en général c’est plutôt jean et T-shirt. »

    La jeune fille enfin satisfaite le remercia pour sa franchise et tourna les talons. Akio haussa les épaules et repartit. Aujourd’hui encore, il se demande pourquoi cette parfaite inconnue lui a posé toutes ces questions.

  • Caractère : Akio est je pense, quelqu’un de gentil avec le cœur dans la main. Enfin, tout est relatif à la situation évidemment.
    En tout cas, une chose est sûre, on le voit rarement sans un sourire sur le visage car il est toujours joyeux et de bonne humeur, cherchant par tous les moyens à faire rire les autres en faisant parfois le pitre. Ca lui réussit plutôt bien parce qu’il est bien apprécié.
    Akio est franc, c’est un fait indéniable. S’il a quelque chose à dire à quelqu’un, il ne tournera pas autour du pot pendant quatre heures et il ira directement à l’essentiel. S’il trouve quelqu’un stupide, il n’hésitera pas à le lui dire.
    Il n’y a qu’avec les filles qu’il est plus hésitant, plus timide. En effet, de par son physique pour le moins attirant, beaucoup de jeunes filles s’intéressent à lui et il ne sait pas trop comment s’y prendre. Il n’aime pas blesser une fille alors comment la repousser en douceur, lorsqu’elle ne lui plaît pas ? Bonne question, il se la pose encore.
    Akio aime bien faire la fête jusqu’à tard le soir, pendant les vacances. Il aime bien faire la fête pendant les périodes scolaires aussi mais il reste sérieux et soft, c’est pas lui qui finira tellement bourré qu’il ne se rappelle plus son nom, rassurez-vous ! D’ailleurs il tient assez bien l’alcool, alors tout va bien.
    S’il a un examen le lendemain, il évitera d’aller faire mumuse dans les discothèques. Akio est un fanfaron qui aime s’amuser et goûter aux plaisirs de la jeunesse, mais il n’en reste pas moins sérieux et voudrait réussir ses études, au moins pour sa mère.
    Il lui arrive d’être jaloux parfois et d’en vouloir à quelqu’un pour rien, en se faisant de fausses idées sur la personne. C’est un peu dommage tout de même qu’il soit si impulsif.

    Loin d’être naïf, Akio a cependant un défaut bien difficile à dissimuler : il est colérique. En effet, il s’emporte assez vite, et si on l’énerver vraiment il est même capable d’en venir aux mains. Des fois même il était parti pour se battre et Aki s’interposait souvent entre les deux adversaires.
    Mais bon, son bon côté finit toujours par reprendre le dessus, alors on ne se formalise pas tout de suite.
    Akio est du genre à ‘’aimer tout le monde’’, en fait il n’est pas toujours en train de dire : « oh, celui-là qu’est-ce qu’il est con ! » ou encore « pff mais celui-là il est infréquentable !! », non, quand il voit quelqu’un qu’il n’apprécie pas trop, il joue les indifférents, c’est encore plus efficace.
    Il est très facile de s’attacher à Akio, car quand il s’y met, on dirait un gosse, avec sa petite bouille angélique. Mais attention, méfiez-vous, ce n’est pas non plus toujours un ange …. x3


  • Histoire : Un père, une mère, voilà la composition de la famille d’Akio. Fils unique, il le restera.

    Akio naquit le 21 mars, jour du printemps. Est-ce pour cela qu’il a un caractère si doux maintenant, comme cette belle saison où les cerisiers arborent un ramage magnifique avec des fleurs rosées et au parfum si attirant ? Peut-être, après tout, tout est possible.
    Pour Mme Athori, c’était le premier enfant. Pour monsieur aussi, me direz-vous. Effectivement.
    Un joli bébé en bonne santé, quoi de mieux ? Une famille aimante et présente, encore mieux !
    Sa mère était institutrice en école primaire. Son père, lui, banquier. Il rentrait tous les soirs, même tard, juste pour aller embrasser son fils.

    Si tout ce petit bonheur en plastique avait pu perdurer, c’aurait été merveilleux. Malheureusement, la mère était atteinte d’un cancer. Au départ bénin, il s’était vite développé, et heureusement Akio n’a pas hérité de la maladie, il est en parfaite santé.
    Mais sa mère ne travaillait plus, et pourtant elle souriait quand même, elle souriait sans cesse à son fils, pour ne pas qu’il perde espoir.
    Le petit garçon était alors âgé de cinq ans.
    La mère décéda peu avant son sixième anniversaire, un mois tout au plus. Akio en fut très affecté, il ne comprenait pas pourquoi elle était partie, normal pour un enfant.
    Son père lui expliqua alors qu’elle était malade depuis longtemps, mais qu’elle avait eu une belle vie, quoique courte. Elle avait pu donner naissance à son fils, en bonne santé et vigoureux. Elle avait pu le voir grandir six ans durant, pourtant le cancer aurait très bien pu l’emporter plus tôt.

    C’est à demi-orphelin qu’Akio entra à l’école primaire, dix jours après son anniversaire qu’il ne fêta pas car il était en deuil.
    Si sa mère était encore de ce monde, elle aurait eu son fils en élève au moins un an. A l’école, tout le monde parlait de Mme Athori qui était morte, et tout le monde chouchoutait Akio parce qu’il était son fils.
    Toute cette compassion étouffante, Akio n’en voulait pas. Il ne voulait pas partager sa peine avec ces gens qu’il ne connaissait pas, il ne voulait être triste qu’avec son père.
    C’est à l’école qu’il rencontra ses premiers amis. Ils répondaient au nom de : Akihito, qui devint très vite son meilleur ami, Hikaru et Takuya. Inséparables, ces quatre là.
    C’étaient les seuls qui ne ‘’plaignaient pas’’ le jeune garçon toutes les cinq minutes. Les autres disaient toujours « oh le pauvre, il doit être triste d’avoir perdu sa maman ». Akio avait envie de leur dire de se taire. S’il n’avait pas eu ses trois amis autour de lui, il aurait certainement changé d’école, car le fait que tout le monde autour de lui le plaigne ne l’aider pas à enfouir son deuil et de passer à autre chose.

    Les quatre amis se suivirent au collège. Toujours aussi unis, comme les cinq doigts de la main. Akio partageait tout avec eux. Il avait enfin tiré un trait sur le décès de sa mère et à présent il vivait comme n’importe quel adolescent.
    D’ailleurs, au collège, personne ne savait que sa mère était décédée. Avec ses amis, lorsque quelqu’un lui demandait pourquoi c’était toujours son père qui assistait aux réunions parents-professeurs, il disait qu’elle avait trop de travail.

    Au lycée aussi ils restèrent soudés. Akio relâcha un peu la pression niveau études pour profiter un peu de sa jeunesse mais ne laissa pas tomber pour autant. Son père lui avait dit que le souhait de sa mère, c’était qu’il fasse de belles études et qu’il ait un métier qui lui plaise.
    Alors, pour exaucer la dernière volonté de sa mère, il ne laissa pas tomber les études, sacrifiant parfois des soirées entre potes à n’en plus pouvoir. Et puis il y a eu ce club. Le club d’hosts, une idée saugrenue de la directrice de son lycée.
    Elle désirait choisir les huit meilleurs élèves du lycée, et il se trouve qu’Akio en faisait partie. Ils étaient rémunérés en récompense de ‘’missions’’ qu’ils accomplissaient.
    Au départ, Akio n’était pas très à l’aise car cela n’attirait quasiment que les filles et ce n’était pas son domaine de prédilection, mais petit à petit il finit par s’habituer à son rôle.

    Un autre problème survint : il y avait une sacrée mésentente entre les membres des hosts. Séparés en quatre. Trois suivaient les idéaux de Shinichi, les trois autres celui d’Akihito.
    Evidemment, la séparation ne fit aucun doute : les quatre amis d’enfance, qui portaient tous le titre de host, s’allièrent d’un côté, et les quatre autres de l’autre.
    Ainsi, alors que Shinichi aurait pu être un bon camarade en temps que host, il en devint son rival potentiel, même s’il le trouve mignon et qu’il a quelque chose. Sinon, il connaît Tomoya mais le dénigre au profit de cette rivalité.
    Le truc est que si un élève venait à apprendre cette discorde, cela ferait très vite effet boule de neige et tout le lycée serait vite mis au courant. Et le club d’hosts, qui marche très bien et qui fait remonter la moyenne de tout le monde, coulerait. Ce que la directrice ne veut pas. Alors ils doivent mener leur guerre en silence et étouffer les rumeurs ….



Vous



  • Pseudo : Mina-chan

  • Age : 16 ans

  • Votre fréquence de connexion : Hum ... 5/7 en période scolaire, 7/7 en vacances (ou 6), enfin c'est une base, selon le boulot et les activités ça peut varier ^^"

  • Comment trouvez-vous le forum ? quelque chose a changer ? : J'aime bien le design et le concept. Ca faisait longtemps que je n'avais pas été sur un forum de Host ^^ Pour l'instant j'vois rien à changer =)

  • Code : EHschool


Dernière édition par Akio Athori le Mer 12 Nov - 17:33, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kazoku.forum-actif.net
Yuusuke Hakaraji
→ Kawai Admin
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 30/10/2008

More...
Métier: Etudiant/Host
Relations:
Popularité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Athori Akio [FINI !]   Lun 10 Nov - 21:57

c'est pas grave ^^
Bienvenue et bonne chance pour ta fiche !!!

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eighthostschool.rpg-board.net
Akio Athori

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 09/11/2008
Age : 25

More...
Métier: Lycéen
Relations:
Popularité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Athori Akio [FINI !]   Lun 10 Nov - 22:57

Merci ! Je fais ça dès que je peux, parce que j'ai 3 contrôles à réviser d'ici jeudi (c'est dur la première S) XD et j'aurai ptet pas la connexion ce WE ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kazoku.forum-actif.net
Yuusuke Hakaraji
→ Kawai Admin
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 30/10/2008

More...
Métier: Etudiant/Host
Relations:
Popularité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Athori Akio [FINI !]   Lun 10 Nov - 23:14

d'accord c'est pas grave =)

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eighthostschool.rpg-board.net
Akio Athori

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 09/11/2008
Age : 25

More...
Métier: Lycéen
Relations:
Popularité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Athori Akio [FINI !]   Mer 12 Nov - 18:08

J'ai fini ma fiche ^w^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kazoku.forum-actif.net
Shinichi Kurogawa
→ Fondatrice
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 29/10/2008

More...
Métier: Host et Etudiant
Relations:
Popularité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Athori Akio [FINI !]   Mer 12 Nov - 18:24

It's Okay
Validé^^
Bon Jeu!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eighthostschool.rpg-board.net
Akio Athori

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 09/11/2008
Age : 25

More...
Métier: Lycéen
Relations:
Popularité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Athori Akio [FINI !]   Mer 12 Nov - 21:36

Sankyouuuu =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kazoku.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Athori Akio [FINI !]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Athori Akio [FINI !]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Akio Furukawa
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eight Host School :: ↓ Commencement :: → Présentation :: ↔ Validés-
Sauter vers: